Pascal : « j’étais sa femelle et elle m’a limé autant qu’elle le voulait »

poire lavement dominatrice Van Gogh

C’est une jolie paire de fesses qui est venue de province pour me rendre visite, il y a quelques semaines. Pour Pascal, c’était sa première fois avec une domina. Ce qui ne m’a pas empêchée de me montrer quelque peu cruelle avec la pucelle, la séance n’en fût que plus sensuelle… Pascal a appris que chez Gladys, la poire se dégustait non pas en digestif mais bien, (et à plein tube) en apéro. Voici son compte-rendu :

Après quelques hésitations, j’ai enfin pris rdv avec Maîtresse Gladys pour une première séance. Dès mon arrivée, Maitresse a su me mettre en confiance. Une fois mon manteau et mes chaussures enlevés, j’ai pénétré dans la pièce et j’ai dû me tenir droit les mains dans le dos. Elle s’est approchée de moi et a commencé à découvrir mon corps, en s’attardant parfois sur mes tétons, parfois sur mes fesses. 

Son premier ordre a été de me demander de me déshabiller sensuellement, chemise, pantalon, chaussettes, en gardant mon boxer. Puis elle s’est approchée de moi, a caressé mon corps, mes fesses, et a commencé à jouer avec mes tétons qui se dressaient. Elle les a pincés, tirés, tordus mais toujours en respectant mes limites puis à poser des pinces.

Elle a alors commencé à me taper les fesses, et m’a demandé d’ôter mon boxer. J’étais nu, debout devant elle, et j’attendais qu’elle poursuive, qu’elle s’occupe de moi. Elle a testé ma résistance à la fessée avec ses mains, ses fouets, sa cravache. Puis elle m’a dit qu’elle allait commencer par une inspection anale. Elle a approché une chaise, j’ai dû me pencher, et après avoir mis un gant médical et enduit ses doigts de gel, elle les a enfoncés dans mon anus. Celui-ci n’étant pas propre j’ai dû me faire un lavement. J’ai adoré devoir me mettre cette poire et sentir l’eau tiède entrer en moi.

Après inspection par Maîtresse Gladys, j’ai recommencé 2 fois pour que mon orifice soit propre et elle m’a posé un plug que j’ai gardé un long moment.

Ensuite elle m’a emmené dans la chambre. Elle m’a attaché bras et pieds, à plat ventre toujours avec mes pinces, puis elle m’a fessé assez longuement avec ses fouets, ses mains sa cravache pour bien me faire rougir les fesses.

Enfin elle m’a dit que le moment était venu qu’elle me prenne. Elle a enfilé un superbe gode ceinture, s’est approché de moi, a écarté mes fesses, libérant ainsi mon anus, et m’a sodomisé. C’était une première pour moi mais j’ai vraiment aimé.

Suite à ma demande, elle a accepté que je me mettre sur le dos, les jambes relevées pour que je puisse la voir me prendre. Et là, elle m’a de nouveau sodomisé, j’étais sa femelle et elle m’a limé comme il faut et autant qu’elle le voulait. Je pense qu’elle a pris du plaisir et j’en était ravi.

Pour terminer elle s’est arrêtée et m’a ordonnée de me branler et de jouir que lorsque qu’elle me l’aura autorisé. Je me suis donc branlé un moment et j’ai joui lorsqu’elle me l’a ordonné.

J’ai vraiment apprécié cette première séance. Maitresse Gladys sait respecter les limites du soumis, même si elle fait en sorte que celui-ci les dépasse. J’ai adoré le travail des seins, les lavements et être pris au gode-ceinture.

Merci Maitresse Gladys pour cette première séance qui appelle à recommencer.

Pascal

Laisser un commentaire