Masseur prostatique Hugo de Lelo, jacuzzi et tâches ménagères

Maîtresse Gladys dominatrice jacuzzi

J’ai testé le masseur prostatique Hugo de Lelo sur l’un de mes soumis. Je ne l’ai jamais vu aussi motivé pour s’acquitter des tâches ménagères… Ce qui lui a valu comme récompense, une dark thalasso dans mon magnifique spa. Je raconte tout ici.

J’espère qu’un jour un fabricant de sextoy mettra au point spécialement pour les dominas, un appareil qui vibre quand elles consultent leur compte en banque bien rempli. En attendant, je m’amuse quand même mais autrement. Et pour ça, j’ai décidé de te convoquer. Comme d’habitude, tu te dois d’être nu comme un ver de terre. Alors que la stimulation du point P chez les messieurs promet de « super orgasmes », la marque Lelo m’a envoyée le masseur prostatique Hugo qui est télécommandé, ça promet !

Un bel objet design, aérodyna Nique présenté dans un luxueux coffret, Lelo fait dans le haut de gamme. La boite comprend aussi le câble USB de recharge, la carte de garantie d’un an, une pochette de rangement en satin, le manuel d’utilisation et bien sûr la fameuse télécommande qui marche à piles AA incluses, pas très écolo ça, mais ça ne changera pas grand-chose étant donné que nous l’avons déjà bien profond côté changement climatique. Télécommande et plug de couleur bleu azur sont tous deux waterproofs. C’est parfait pour jouer à des jeux d’eau, des jeux d’été, coquillages et crustacés, ça me changera et me réchauffera les idées, d’autant que, dans mon appartement très cosy, je possède un magnifique jacuzzi ! Et un véritable, pas une vulgaire baignoire à bulle.

Mais bon, ce n’est pas encore le moment de barboter, mais plutôt d’astiquer.

masseur prostatique Hugo de Lelo

Attache ce tablier ! Moi je tripote le masseur prostatique Hugo de Lelo, la texture en silicone fait penser à de la peau douce et ferme. Pas comme la tienne ! Tiens ! fais connaissance avec ton nouvel ami ! Enfile un préservatif dessus, sur la partie la plus proéminente et courbée, l’autre sert à masser ton périnée situé entre l’anus et les couilles, tête d’andouille ! Et badigeonne-le de gel, un pochon est fourni avec ! Maintenant donne-le-moi. Et prend ce plumeau. Alors que tu es penché en avant sur les étagères à faire la poussière, je tente d’insérer la bestiole électronique dans ton intimité. Ça bloque. Il faut dire que la taille du masseur n’est pas riquiqui. Je mesure avec une règle la longueur, 8 centimètres et demi et surtout, la partie la plus large, 3 centimètres et demi de diamètre tout de même, plus gros qu’un doigt. Du coup, telle la petite chienne en chaleur, travaille-toi la rondelle, détend-toi, fais un effort de ton côté, sinon on ne va pas y arriver. Et ce n’est pas une raison pour te laisser aller, en même temps continue de dépoussiérer dans les coins !

Réjouissons-nous ! ça glisse enfin, Hugo pénètre intégralement à l’intérieur.

masseur prostatique Hugo Lelo

Je l’allume ainsi que la télécommande qui, et c’est étonnant d’ailleurs, vibre à l’unisson du tâteur de prostate. Bon ce n’est pas très compliqué. Il y a différents modes vibratoires, et je peux ajuster l’intensité avec les boutons de la télécommande – et +. Un jeu d’enfant…   « Maîtresse ! C’est un peu fort, j’ai l’impression qu’un marteau-piqueur s’acharne sur ma prostate. » Tu plaisantes ! je ne le fais même pas fonctionner à fond. Je me fiche de tes jérémiades. Platch paf ! Le masseur prostatique Hugo de Lelo vient de s’écraser et de rebondir sur le parquet, les vibrations le font tourner sur lui-même comme une attraction foraine devenue folle. Une chose est certaine : contrairement à un plug, il ne tient pas tout seul dans ton orifice. Qu’importe, enfile ce string ! Il devrait maintenir l’appareil enfoncé. Bon, c’est un peu du bricolage, au moindre mouvement brusque, la machine glissera de nouveau. Et tu seras puni. Au moins, ça va t’apprendre à te mouvoir doucement, tranquillement. La lenteur est gage de volupté !

Je continue d’étudier le manuel d’utilisation. Pour accentuer ou diminuer les sensations de ton petit fion, la télécommande présente des fonctions « sense motion » :

« Mode SenseMotion 1 : Inclinez la télécommande sans fil pour modifier l’intensité des vibrations.

Mode SenseMotion 2 : Secouez ou faites tourner la télécommande sans fil pour changer l’intensité des vibrations. Les mouvements circulaires augmentent aussi l’intensité et plus vos mouvements seront variés et rapides, plus votre sextoy répondra. »

En voilà une bonne idée pour te motiver à nettoyer mes carreaux. Tu vas devoir tenir dans la même main, chiffon à vitre et télécommande. Allez ! Execufion ! quelle efficacité, tu frottes, tu frottes comme un dératé, plus tu vas vite dans tes gestes, plus le masseur prostatique Hugo de Lelo s’agite. « Maîtresse, c’est délicieux, je n’ai jamais pris autant de plaisir à faire le ménage. Maîtresse AAAHHH Whaou, je jouis. C’est monté d’un coup.» Ta gueule ! 

Stop ! Je t’arrache la télécommande des mains, j’éteins l’engin. Après tout, il ne manquerait plus que tu gaspilles les deux heures d’autonomie. Ça suffit ! À quatre pattes, suis-moi, j’ai envie de me détendre. Au fond de l’appartement, caché derrière un rideau, un long couloir mène on ne sait où. Au bout, tu lèves tes yeux de toutou et tu devines une grande salle de bain avec des miroirs partout et au milieu de boiseries, un magnifique jacuzzi rempli. Enlève ton string et assied-toi dans l’eau sur Hugo, comme ça il ne sortira pas. Je le passe pour l’instant en mode manuel, seul le masseur prostatique fonctionne, plus besoin de s’occuper de la télécommande. Je te mets les menottes, les pinces à sein et je te fais assoir dans l’eau frémissante. Les bulles crépitent sous ton séant. Attaché et massé par les vagues et les endorphines, tu lâches prises très vite, réduit à l’état de larve. La dark thalasso, quelle efficacité !

masseur prosaïque Hugo de Lelo Dominatrice

J’enlève mes escarpins et rentre toute habillée dans l’eau, je m’assoie et je te fiche mon pied avec bas-résille mouillé dans le fond du gosier. Entre ta bouche bien fourrée et ta prostate lustrée, te voilà bien aligné, tu planes dans la moiteur de la vapeur.

Pour te réveiller, je remets en route la télécommande (qui vibre aussi je le rappelle), je me la passe sous les pieds, je marche dessus sous l’eau, ça a l’air quand même assez solide et étanche pour un gadget. Hum, ça fait du bien ! Je jouis de la voute plantaire, si, si ! J’augmente l’intensité, tu es tellement détendu, que tu deviens tout mou, gélatineux telle la méduse, si bien que les ondes émises depuis ton arrière-train se propagent à l’ensemble de ton corps.

Et moi ? Mes pieds réclament davantage. Je te détache les poignets. Libère Hugo, désincarcère-le ! Et passe-le-moi entre les doigts de pied. Hum les vibrations me détendent les orteils. Quel bonheur. Lèche-moi les pieds en même temps, toute ton attention doit être tourner vers mon plaisir. Rien d’autre ne compte. Moi je profite.

Maîtresse Gladys Massage pied

« Maîtresse réveillez-vous, vous coulez ! » Quel relou mais pas du tout ! Pour une fois que je peux me reposer, la vie de domina est si intense. Pfff ! Je ne débande jamais ! Pour la peine je te gifle en rafale sur tes joues bien rebondies. Avec la flotte, ça éclabousse légèrement comme un brumisateur. C’est bien agréable. Je repêche Hugo au fond du jaccuzi. Mon cher soumis, sache que ce jouet m’emballe. Dès que les restos rouvriront, nous irons ensemble savourer les plaisirs de la table, le sextoy bien enfoncé entre tes fesses, et la télécommande entre mes mains. Quel projet romantique !

Il semble tard, je n’ai pas vu le temps passé. Il fait nuit, c’est couvre-feu. « Il n’est que 18h30 Maîtresse. » Oui mais je t’ai assez vu. Allez ! Sortons du spa. Et pour toi ce sera une soupe, un Hugo et au lit !

Cet article a 3 commentaires

  1. Mixn

    Ça donne envie 🤤

  2. jouet bertrand

    bzzzzz, brrrr, cousi cousi les chatouilles de ce jeu vaut votre magnifiques attentions pour votre larbin. Vous sentir en train de jouer est toujours un plaisir

  3. Velvet2102

    Cooooooollll….. 👍😀

Laisser un commentaire