Torture du sexe sur mon jeune puceau

torture du sexe soumis domina

Raphie, 26 ans, toujours puceau. Cette jeune nouille à la sauce vierge, cet appendice superflu me sert de défouloir superglu. Enduite de sauce pimentée et de camphre, la peau de couilles est retournée, tannée à coup de paddle, martinet, pompe à vide, sondes et autres outils bien connus dans l’artisanat local de la micro dictature gladysienne. Selon des méthodes ancestrales, il n’y a aucun ordre à respecter, c’est le hasard du tirage de dés qui décide de la torture du sexe à prodiguer. Voici le compte-rendu de Raphie, tout est authentique, y compris les fautes d’orthographe. Ah cette jeunesse ! Jamais assez corrigée !

« Après 2 ans d’absence et de silence, je craignais que maîtresse Gladys ne veuille pas  me recevoir.  

Lors de notre première séance je m’étais découvert un penchant maso. J’écris donc à maîtresse Gladys dans l’espoir d’une séance, amateur de ttorture du sexe je met donc en avant le fait que j’accepterais ma punition pour avoir laissé maîtresse sans nouvelles. 

Soucieux et nerveux, je regardais ma messagerie dans l’attente de la réponse de maîtresse Gladys, celle-ci ne tarda pas à arriver 

«  votre silence mérite de belles punitions en série »

Nous convenons donc d’une date afin que je puisse recevoir ma punition.

Viens le jour de nos retrouvailles aie aie ( comme me l’avait dit maîtresse au cours de nos échanges, ce qui annonce la couleur). Stressé et tremblant  comme pour notre première séance, j’arrive chez maîtresse je l’appel pour la prévenir de mon arrivée, la voix de maîtresse est au bout du fil, c bon la séance vient de commencer . Maîtresse me fait alors rentrer, toujours aussi jolie la divine maîtresse que j’ai face à moi avait préparé un petit jeu très spécial , tremblant encore plus, la tension venait de monter encore d’un cran, je ne voulais pas décevoir maîtresse, j’ôte mes chaussures.

Petit tour aux toilettes et petite douche. Je venais de prendre les transports pour venir voir maîtresse.

Je suis enfin  prêt pour notre séance.

Maîtresse Gladys avait donc préparé pour moi sa table de massage, pour me regarder elle me fait faire un petit tour sur moi même, elle me demande alors si j’avais eut une autre séance depuis notre dernière rencontre, ce n’était pas le cas «  bien » dit maîtresse 

En premier lieu elle entreprend de me momifiés avec du cellophane, seulement les jambes, elle me fait ensuite m’asseoir et finalement m’allonger sur sa table de massage. J’avais alors un point de vue imprenable sur maîtresse, mais j’étais également à sa merci.

Gladys perse alors un trou dans le cellophane pour avoir un libre accès à mes parties génitales, elle me présente ensuite notre petit jeu, il s’agit d’un petit jeu de dés, tour à tour nous allons donc lancer les dés, ce qui déterminera la pratique, en m’expliquant chaque pratique maîtresse me fait voir le matériel qu’elle va utiliser. 

Avec un magnifique petit sourire sadique, Gladys me dit 

 « Je me suis bien amusé à trouver toutes ces  tortures » 

«  et oui c’est pour te punir, quand on est polis on donne des nouvelles à sa maîtresse »

Pour commencer elle sort un petit rasoir électrique pour débroussailler mon entre jambes, je suis déjà tout excité.

Elle part ensuite mettre de l’eau à bouillir pour ces sondes. 

La partie de torture du sexe peut alors commencer 

Maîtresse jette alors les dés, 10 coups de martinet ou de paddle 

« en fait je vais faire les deux» 

maîtresse saisit alors son paddle et commence à me mettre des coups

Le mordant du paddle est incroyable, excellent choix maîtresse 

1,2,3

« mince, j’ai raté si je tape à côtés je recommence ca ne compte pas » 

3,4,

« ca n’a pas assez claqué je trouve, je recommence » 

tiens revoilà le petit sourire de maîtresse, qui lui va a ravir

5,6, et ainsi de suite avec les 2 instruments.

viens ensuite mon tour de jeter les dés que Gladys me tend avec un petit air

cet air sérieux et rieur la rend encore plus jolie,

 pompe, Gladys prend alors une pompe manuelle 

la pose sur mon testicule gauche et essaie, ca ne marche pas encore trop de poils qu’à cela ne tienne  maîtresse m’en débarrasse et pour aider un peu met du lubrifiant,

Pour cette séance de torture du sexe, elle avait préparé un lubrifiant tout à fait spéciale de la sauce piquante. la pompe fait alors ventouse, aspire mon testicule et le comprime, ce qui fait un peut mal j’adore

Gladys jette ensuite les dés à son tour, sondes jetables,

c’est l’heure  de mon baptême, de mon dépucelage d’urètre 

maîtresse Gladys commence donc a penetrer mon pénis 

à peine perceptible, je sent la sonde qui progresse le long de ma verge, comme des petits picotements inconfortables qui progresse ouh 

je jette à nouveau les dés pinces, maîtresse retire la pompe me met quelques pince sur les testicules, je ressens chaque morsure ce qui m’excite encore un peu plus.

viens a nouveau le tour de Gladys de jouer, sondes métals

« je vais être gentille, je ne vais pas en prendre une trop grosse » 

 un peu plus grosse que les sondes jetables les sensations d’inconfort sont plus prononcées, je suis maintenant fan de cette pratique (même si j’avais une petite appréhension au début)

Ensuite maitresse m’ordonne de jouir, commence alors le teasing de Gladys, tres exciter je ne tarde pas à venir, ce que maitresse me fait remarquer

« A oui avec toi c tout de suite, au doigt et à l’oeil  »

juste aprés l’orgasm le picant de la sauce monte d’un cran, sauce piquante en torture post orgasm j’approuve/j’éprouve 

maitresse me fait ensuite lecher mes doigts plein de sperme 

« ca m’en fera moins à nettoyer »

situation très humiliante, moi en train de lecher mes doigts plein de sperme pendant que ma maîtresse me regarde

c’est super excitant mais je ne bande pas pour autant ce qui est très frustrant.

en essuyant Maîtresse  le sperme et la sauce piquante,Maîtresse me demande si je suis attendu après la séance, ce qui n’était pas le cas 

« Bien, nous allons déborder sur l’horaire »

Visiblement maîtresse n’en a pas fini avec moi, il faut dire que j’ai été très vilain 

Avant de reprendre la partie maîtresse m’enduit le sexe et les testicules de vicks vaporub. 

Nous reprenons donc notre partie, 10 coups de paddle et de martinet, pompe, re sondes jetables,

Et puis maîtresse s’impatiente, après tout elle veut me punir, elle reprend son paddle et me donne des coups, de plus en plus fort et de plus en plus rapide pour voir ce que je peux endurer 

Malgré les coups je ne bronche pas, maîtresse semble satisfaite

« Ah oui tu endure bien tu es un bon maso quand même »

maîtresse sort ensuite un nouvel appareil pour le tester, c’est un appareil anti rides, pour une stimulation électrique, au départ ce sont juste des petits picotements, qui très vites deviennent agaçant, désagréable, j’aime bien et maîtresse en est heureuse

et je suis ravi d’avoir pus tester son nouveau matériel

Maîtresse rajoute encore un peu de sauce piquante et me tend à nouveau les dés, 

pinces, maîtresse sort alors des pinces plus fortes et me les mets, ouh elle font de plus en plus mal, la douleur devient presque insupportable, je le dit à Gladys, face à ma réaction maîtresse, qui semble ravi me dit 

« On va en rester là »

Avant de finir notre séance, maîtresse me prodigue un massage crânien, apaisant et relaxant, je profite de l’instant hors du temps.

Finalement maîtresse me débarrasse de mon cellophane et je part prendre une douche, je me rhabille, maîtresse me propose alors de prendre un goûter en sa compagnie, nous parlons alors de la séance, mais aussi de choses et d’autres un échange sincère qui marque et apporte beaucoup à cette fin de séance

Ravie et heureux d’avoir pu servir maîtresse Gladys à nouveau, je repars d’où je viens la tête pleine de pratiques et d’images gravées à jamais qui hanteront mon esprit jusqu’à notre prochaine séance.

Encore merci maîtresse d’avoir accepté de me punir, j’ai beaucoup apprécié de jouer avec vous et j’espère que vous y avez vous même pris encore plus de plaisir

je vous souhaite donc une bonne continuation 

votre humble soumis

Raphie »

 

Cet article a 2 commentaires

  1. jouet bertrand

    elle est une Maîtresse qui aime tant cuisiner ses sujets, et son univers électrise nos imaginaires…

  2. Rapie

    C’est toujours un plaisir de jouer avec vous maîtresse
    Au plaisir d’avoir joué avec vous et à ma prochaine punition
    Amusez-vous bien
    Cordialement
    Raphie

Laisser un commentaire